Montréal parmi les villes les plus connectées sur l'international en Amérique du Nord

10 mai 2018

Montréal est devenue l'une des villes les plus branchées sur l'international en Amérique du Nord, montre une vaste étude obtenue par TVA Nouvelles selon laquelle le marché international occupe une place plus importante que jamais dans l'économie de la métropole.

Ces résultats font le bonheur du président de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, Michel Leblanc, et du président-directeur général de Montréal international, Hubert Bolduc.

Le premier propulse nos entreprises à l'étranger, l’autre attire les sociétés étrangères dans la métropole.

Selon l’étude, la ville se classe parmi celles qui sont les plus connectées sur l'économie mondiale, derrière Houston et Boston, mais devant New York et Washington.

«Plus une ville est connectée sur l'international, plus sa richesse collective est élevée et plus la richesse des ménages est élevée», a expliqué Hubert Bolduc.

La connectivité se mesure selon plusieurs critères, dont l'import-export, les investissements, l'immigration et les technologies.

«Les entreprises internationales ou étrangères représentent seulement 1 % du nombre total des entreprises présentes, mais elles représentent 10 % de l'emploi. Près de 200 000 personnes travaillent pour des sociétés étrangères», a mentionné M. Bolduc.

En trois ans, les investissements étrangers ont doublé à Montréal et nos entreprises se tournent de plus en plus vers l'international. Le portrait de l'économie a changé et les effets se font ressentir.

Si la croissance de l'économie montréalaise s'accélère aujourd'hui, c'est en bonne partie parce qu'elle se transforme sous l'impulsion du secteur technologique et de ses 5 000 entreprises.

«Dans 20, 30 ans, on sera peut-être un des endroits les plus performants de la planète à cause de cette niche, à cause de cette grappe», estime Michel Leblanc.

«Aujourd'hui, ce qu'on remarque, c'est que les investissements vont où il y a du talent. Et Montréal a beaucoup de talent», a poursuivi M. Bolduc.

Maintenant, comment améliorer la croissance internationale de Montréal? La question fera l'objet de réflexion lors d'un forum organisé ce vendredi par Montréal international, la Chambre de commerce et Investissement Québec.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques de visite du site.

En savoir plus Fermer